Cours d'Asservissements Linéaires Continus by Mohammed-Karim FELLAH

By Mohammed-Karim FELLAH

Show description

Read or Download Cours d'Asservissements Linéaires Continus PDF

Best french books

Cahier du créateur : Les écharpes

Cahier du cr#ateur est une assortment qui ouvre ses pages #224; des cr#ateurs du monde du fil et leur permet de pr#senter leur travail. Alice Qu#m#ner, los angeles cr#atrice de Alice Cr#ations, vous fait partager lintimit# de ses #339;uvres, d#couvrir son univers, ses assets dinspiration, ses petits et grands secrets and techniques, et vous livre les explications des #charpes quelles a imagin#es.

Additional info for Cours d'Asservissements Linéaires Continus

Sample text

Si on considère le cas où des oscillations persistent indéfiniment (cas du pompage de la figure 4–4), on peut considérer le système comme stable (système marginalement stable) puisque sa sortie garde une valeur finie, à condition que l'amplitude ne soit pas trop grande. s(t) Fig 4–3: Système oscillatoire divergent (instable) Cours d'asservissements linéaires continus (2007-2008) s(t) Fig 4–4: Système oscillatoire (marginalement stable) Prof. K. 60 La stabilité est une condition impérative. Pour que les systèmes soient utilisables en asservissement, il est absolument nécessaire que les fonctions de transfert en boucle fermée FTBF soient stables.

Etant donné l'utilisation des logarithmes comme échelle, la précision est suffisamment bonne pour que l'on puisse assimiler la courbe à ses asymptotes sauf au voisinage des points de cassure. Si la courbe de gain peut être avantageusement remplacée par ses asymptotes, il n'en est pas de même pour la courbe de phase qui s'en écarte beaucoup plus. b - Rappels : • On appelle octave, l'intervalle qui sépare une fréquence f1 d'une fréquence f2 = 2 . f1. Franchir une octave c'est doubler la fréquence initiale.

Si le système comprend une seule paire de pôle sur l’axe imaginaire ou un pôle unique à l’origine, le système est dit marginalement stable. Sa réponse sera oscillatoire non amortie ou non oscillatoire à variation constante lorsque t Æ ∞. La figure 4–5 récapitule les cas possibles suivant le signe et la nature des racines. Imaginaire Régime oscillatoire divergent (2 racines complexes à partie réelles > 0) Système oscillatoire amorti (2 racines complexes à partie réelles < 0) X X X X X X X Régime non oscillatoire amorti (1 racine réelle < 0) X Réel X Régime non oscillatoire divergent (1 racine réelle > 0) Régime oscillatoire non amorti (2 racines imaginaires pures) Régime non oscillatoire divergent (1 racine réelle nulle) Fig.

Download PDF sample

Rated 4.11 of 5 – based on 17 votes